Présentation du château

vue arrièreCette forteresse a été construite par Philippe Auguste(1) en 1188 sur l’emplacement d’un précédent château en bois.

Il en reste une esplanade qui mène à l’église castrale, actuellement église paroissiale du bourg de Culan.

 

Le château se découvre d’abord par une vue surprenante à l’arrière : la longue façade  surplombe  l’Arnon.

Les trois tours coiffées de hourds(2) d’origine sont un exemple unique en Europe  d’architecture militaire au XII° siècle encore visible.

La cour intérieure laisse encore deviner d’autres vestiges aujourd’hui disparus : le castelet d’entrée, le donjon…

Le corps de logis date du XV° siècle. Peu modifié, le monument est toujours habité par les propriétaires actuels.

 

La visite intérieure retrace la vie au Moyen Age, chambre de Jeanne d’Arc, de Louis XI°, le cabinet des archives et les remarquables charpentes des salles de guet.

Du haut de la tour centrale, à l’intérieur du hourd, on peut observer l’impressionnante vallée de l’Arnon qui rendait l’attaque du château quasi impossible.

 

Un diorama retrace la prise du château durant la Fronde(3).

Le XVII° siècle s’illustre au salon rouge et les personnages illustres qui habitèrent Culan.

 

Cette forteresse a été classé monument historique en 1926

 

Notes :

 1. Philippe Auguste  ou Philippe II (1165 -1223), roi de la dynastie dite des Capétiens directs. Le surnom d'« Auguste » est un surnom qui signifie qu'il a accru considérablement le domaine royal.

2. le hourd est un ouvrage militaire du Moyen-âge, en bois, surplombant  la maçonnerie

3. La Fronde est une période (1648–1653) de troubles pendant la régence de la reine-mère Anne d’Autriche, secondée par son ministre, le cardinal Mazarin durant la minorité du roi de France Louis XIV (1643-1656)