Les hôtes illustres

Lieu de pouvoir important, le château de Culan a appartenu à la puissante famille de Culant, puis à Sully, au Grand Condé, à Louvois et enfin au Prince de Croÿ.blason-culan-a4-pub.jpg

 

Une légende raconte que Philippe de Culant signa un pacte avec le diable pour l’aider à la construction du château.

L’amiral de Louis de Culant, compagnon de Jeanne d’Arc lors du siège d’Orléans, a été un des otages de la sainte ampoule* lors du sacre du roi de France Charles VII avec le tristement célèbre Gilles de Rais. Réalité ou légende, Jeanne d’Arc serait venue à Culan en 1430.

Le séjour du roi Louis XI est certain en 1465 tout comme celui de la Marquise de Sévigné en 1661 lorsqu’elle se rendait à Vichy pour prendre les eaux.

 

Au  XIX° siècle George Sand y venait en voisine avec Frédéric Chopin.Le célèbre philosophe breton Ernest Renan (1823-1892) séjourna au château et plus près de nous le Général de Gaulle y est venu en 1951 .

Blason des Culant             

 

 

Et nous vous attendons pour continuer la liste des invités prestigieux…

 

 



 

 

 

Notes :


Sully : Maximilien de Béthune, duc de Sully, (1559-1641) ministre du roi de France Henri IV à qui on doit la célèbre phrase : labourage et pâturage sont les deux mamelles de la France

 

Louis II de Bourbon-Condé dit le Grand Condé, (1621-1686) premier prince du sang prince de Condé, duc de Bourbon, duc d'Enghien, duc de Montmorency, duc de Châteauroux, duc de Bellegarde, duc de Fronsac, gouverneur du Berry, comte de Sancerre, comte de Charolais, pair de France, Général français pendant la guerre de Trente Ans, il fut l'un des meneurs de la Fronde des princes. Ayant pris parti contre Mazarin, celui-ci par rétorsion, bombarda le château (voir le diaporama).

 

Louvois : François Michel Le Tellier, marquis de Louvois (18 janvier 1641 à Paris - 16 juillet 1691 à Versailles) est un homme d'État français, ministre de la guerre de Louis XIV.

 

La famille de Croÿ est une ancienne et illustre maison de la noblesse européenne.

 

On appelait alors « otages de la sainte Ampoule » les quatre seigneurs chargés d'escorter l'Ampoule de la basilique Saint-Rémy de Reims jusqu'à la cathédrale de Reims. Ces « otages » (du latin hospes, l'hôte) demeuraient avec la sainte Ampoule qu'ils accompagnaient, et qu'ils avaient pour mission de défendre jusqu'à la mort. La sainte Ampoule contenait l’huile sacrée qui aurait servi au baptême de Clovis.

Le rituel prévoyait que les quatre « otages », chacun précédé de son écuyer, entraient à cheval dans la cathédrale.

 

George Sand, surnommée la bonne dame de Nohant (Indre, à 30km), voir autour de Culan.

Frédéric Chopin, compagnon de George Sand, a passé sept étés dans le Berry

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :